Image article

Cbd : que dit la loi en france ?

Article

Publié le


Le CBD, ça vous dit quelque chose ? Cette molécule aussi appelée « cannabidiol » est un composant du cannabis (ou chanvre) qui rencontre un grand succès en ce moment. Et ce n’est pas pour les raisons que vous pensez ! Le CBD est loin d’être une drogue, il est utilisé en raison de ses bienfaits sur le corps, en cosmétique et en alimentation. Mais que dit la loi en France ? Le CBD est-il légal ? Quelles différences présente-t-il avec le THC ? A l’heure des débats sur la légalisation du cannabis récréatif en France, nous allons vous aider à lever le voile sur la légalité du CBD.


C’est quoi le CBD et quels sont ses bienfaits ?

bienfaits du cbd


Le CBD, abréviation de cannabidiol, est une molécule de la famille des cannabinoïdes présente en quantité importante dans les plans de marijuana. Le cannabis est une plante de la famille des Cannabaceae originaire d’Asie, qui englobe l’espèce appelée « chanvre » ou encore « Cannabis Sativa ». Bien qu’il soit connu sous forme de drogues aux effets psychotropes comme la marijuana ou encore le haschich (la résine de cannabis), le cannabis n’est pourtant pas seulement utilisé pour la fabrication de produits stupéfiants et de substances illicites. 

Et justement, le CBD qu’il contient, grâce à ces nombreuses vertus, peut être utilisé à des fins médicales et thérapeutiques. Le CBD est d’ailleurs très prisé en cosmétique et en alimentation car il permet de réaliser de surprenants produits sains et efficaces. La molécule dispose de multiples vertus pour le corps. Elle permet d’apaiser les douleurs chroniques et inflammatoires, de renforcer le système immunitaire, de calmer les effets de la maladie de Parkinson, de soulager les patients atteints de cancer en luttant contre l’expansion de cellules cancéreuses et les effets secondaires de la chimiothérapie (nausées, vomissements, fatigue, perte d’appétit) et de réduire les crises d’épilepsie et les symptômes des personnes souffrant de la sclérose en plaque. Le CBD est surtout réputé pour ses propriétés relaxantes.


CBD et THC : quelles différences ?

cbd et thc différences


Si le cannabis a mauvaise presse, c’est en partie à cause du THC, en d’autres termes le tétrahydrocannabinol, une autre molécule aussi présente dans la plante. Le THC est une substance psychotrope, un produit stupéfiant, qui altère l’état de conscience. Euphorisante et agressive, cette substance illicite perturbe les récepteurs neuronaux et le système nerveux, et engendre dépendance physique et addiction. De plus, le THC provoque des effets néfastes comme des hallucinations, l’altération de la fréquence cardiaque, l’aggravation de maladies respiratoires déjà existantes, etc. De même, il a tendance à aggraver les symptômes délirants en cas de schizophrénie ou de troubles psychotiques délirants.

Contrairement au THC, le cannabidiol ne constitue pas une drogue. Utilisé dans un cadre thérapeutique, il est apaisant et ne présente pas de risques pour la santé. au contraire, il est reconnu pour ses effets bénéfiques sur le corps.


cbd loi en france


Eh bien le CBD c’est totalement légal ! En effet, vous ne risquez pas de contravention si vous achetez des produits à base de CBD. Il existe quand même un certain flou juridique à ce sujet. Pour faire simple, le cannabidiol n’est pas interdit par la loi en France, bien qu’il n’existe aucun texte de loi légalisant ou interdisant explicitement le CBD. Cependant, la vente de cannabidiol est autorisée dans les E-liquides pour cigarettes électroniques. Il est également possible de le vendre et le consommer sous forme d’huile, de pâte dans des produits spécifiques.

Le cadre légal fixé pour l’utilisation du CBD instaure les conditions suivantes :

  • Le chanvre à partir duquel est extrait le cannabidiol doit faire partie de la liste des variétés autorisées
  • Seules les fibres de chanvre et les graines de chanvre peuvent être utilisées. Les fleurs sont interdites (contenant trop de THC)
  • La teneur du chanvre en THC doit être inférieure à 0,2%


La loi est plus stricte en matière de publicité autour du CBD. Les publicités pour les produits au CBD ne doivent porter à confusion entre le cannabis et le CBD. Ainsi, ces campagnes ne doivent pas faire la promotion du cannabis. Cela peut constituer une infraction pénale pour incitation à l’usage de stupéfiant.


Concernant le THC, sa consommation est formellement interdite par la loi ! Ainsi vendre, posséder et consommer du cannabis sur la voie publique est lourdement répréhensible. Ces dernières années, de nombreux débats pour légaliser le cannabis récréatif animent la société. Les fumeurs de cannabis tentent d’obtenir gain de cause. Il est fort probable que ce point constituera un argument de la campagne de certains candidats aux élections présidentielles de 2022…


Alors, maintenant que vous êtes rassurés sur la légalité du CBD, êtes-vous prêts à tester des produits à base de cannabidiol ?